Les aliments toxiques pour les chiens (et chats)

 

On a tendance à croire que tout ce qui est bon pour nous l’est aussi pour notre compagnon à 4 pattes. 

Si c’est vrai pour l’amour, la tendresse, les jeux, l’activité (même si celle-ci est à moduler selon la physiologie de l’animal), ce n’est pas tout à fait vrai pour l’alimentation. 

 Les aliments toxiques

Le chocolat

Il s’agit de l’exemple le plus connu et il est la principale source d’intoxication. En cause : la théobromine. 

L’intoxication commence à 4g/kg (agitation, hyperactivité) ; à 8g/kg, le système cardiaque est attaqué, à 12g/kg c’est le système nerveux…. La dose léthale (DL50) est de 20g/kg… 

La solution : consulter le vétérinaire pour le faire vomir, le transfuser, et lui donner du charbon actif.  Si votre animal survit 48h, il ne devrait y avoir aucune séquelle. 

Attention, la théobromine s’accumule dans votre animal : un carré par jour peut causer des problèmes cardio-vasculaires. 

NB : le café, qui contient une substance analogue, est également toxique (mais bien plus rare), de même que le thé : pensez à bien débarrasser votre table après le petit-déjeuner ou goûter ! 

 

L’oignon, l’ail, la ciboulette et le poireau

Cru ou cuit, l’oignon est la 2ème source d’intoxication. 

Toxique à partir de 5 à 10 g/kg.  La dose de 15 g/kg entraine une anémie en 2 ou 3 jours. Les signes sont une urine couleur marron, dans les 24h après l’ingestion. 

Abattement, vomissements et diarrhée, voire difficultés respiratoires. 

Le vétérinaire fera alors des tests d’urine et sanguins, avant de pratiquer une fluidothérapie et administrer des anti-oxydants (vitamine E). 

 

Le raisin (et la rhubarbe)

Frais (à partir de 20g/kg) ou sec (à partir de 3g/kg), le raisin provoque des vomissements dans les heures qui suivent l’ingestion, et peut aboutir à une insuffisance rénale aigue dans les 72 heures. 

Le vétérinaire pratiquera un vomissement et une réhydratation, le charbon actif peut être utilisé pour réduire l’absorbation, et en cas d’insuffisance rénale aigue, une diurèse. 

 

Le sel

Le sel est toxique car il attaque drectement le cerveau (en diminuant son volume par choc osmotique) et provoque de graves problèmes neurologiques, souvent irréversibles ! 

Il est toxique à 2/kg et mortel à 4g/kg ! 

Une des sources méconnue de sel est la pâte à modeler : donc attention si vous avez des enfants ! Les viandes et poissons fumés en contiennent aussi beaucoup, ainsi que les cacahuètes. 

Et bien sûr, n’essayez jamais de faire vomir un animal avec de l’eau salée (ou du café salé) ! 

En cas d’ingestion, vomissements, diarrhée, puis signes nerveux apparaissent dans l’heure. 

Votre vétérinaire pourra pratiquer une fluidothérapie. 

 

L’alcool

La toxicité est identique à l’homme. Notez que l’alcool peut aussi provenir de fruits pourris (pommes notamment), ou de levain (par exemple dans la pâte à tarte …). Et que la bière et le cidre sont  aussi des alcools… Et si vous fabriquez votre propre bière, le houblon aussi semblerait attirer certaines races de chiens et les intoxiquer…. 

En cas d’ingestion, les symptômes arrivent dans l’heure : vomissement, hypothermie, déshydratation… 

Réchauffer l’animal et faire pratiquer une fluidothérapie par un vétérinaire, qui selon la dose ingérée, pourra prendre d’autres mesures. 

 

Noix de macadamia et de cajou

Toxique à partir de 2g/kg, des vomissements apparaissent à partir de 7g/kg dans les 24h. Là encore, votre vétérinaire fera vomir l’animal et lui prodiguera une analgésie. 

 

L’avocat 

Le fruit, mais aussi le noyaux et les feuilles, sont toxiques (sans que l’on connaisse précisément la dose) :  problèmes digestifs (vomissements, diarrhée), musculaires  (léthargie, faiblesse), voire cardiovasculaires et respiratoires  (augmentation de la fréquence cardiaque et respiratoire, arythmies cardiaque, œdème pulmonaire, toux, détresse respiratoire, mort par arrêt cardio-respiratoire). 

Donc pas de guacamole pour Rocky  ! 

 

Patates 

Certains cas rares ont été remontés de chiens mangeant des épluchures de pommes de terre ou des patates germées… 

 

Les abricots, pêches, prunes, poires et cerises 

Tous ces fruits contiennent des glycosides cyanogènes qui les rendent impropres à la consommation pour le chien, le chat ou les chevaux. Les symptômes de l’intoxication sont des plaques rouges, les pupilles dilatées, des difficultés à respirer et finalement un état de choc pouvant conduire à la mort. Si vous souhaitez donner des fruits frais à votre chien, orientez-vous plutôt vers des morceaux de pomme, banane, orange ou pastèque mais n’oubliez pas d’enlever tous les pépins au préalable ! 

 

Le blanc d’oeuf 

Le blanc d’oeuf contient de l’avidine, qui détruit la biotine, vitamine B8, qui est utile au métabolisme des protéines et des graisses. Ce n’est pas un aliment toxique pour le chien s’il est consommé en petite dose une ou deux fois, mais une  consommation réguière d’oeufs crus  peut engendrer une carence B8.

A éviter, donc ! 

Sans parler du risque de transmission d’une bactérie mortelle à votre animal telle que l’Escherichia coli. 

 

Le thon 

Le thon en boîte est  trop riche en sel  et peut générer des troubles aux reins et au coeur. Ceci vaut aussi pour les chats ! Ce n’est pas un aliment toxique pour le chien s’il est mangé de manière totalement exceptionnelle, mais ne doit pas faire partie de son alimentation du quotidien. 

 

Les produits laitiers 

Le  lactose  peut être  mal toléré, mal digéré et occasionner des troubles digestifs légers à modérés  (flatulences, vomissements, diarrhée), surtout chez l’adulte. 

Les produits laitiers  comme le beurre, la crème, les yaourts et les fromages sont moins riches en lactose que le lait, mais restent toutefois très gras. Ils sont en général mieux supportés, néanmoins le mieux reste de ne pas en donner pour éviter des désordres digestifs légers parfois chroniques (flatulences, selles anormales) ainsi que le surpoids. 

  

Plusieurs types de plantes sont également toxiques : pour plus d’information, voici un site intéressant les recensant (en anglais, désolé !). https://www.aspca.org/pet-care/animal-poison-control/toxic-and-non-toxic-plants?field_toxicity_value%5B%5D=01&field_toxicity_value%5B%5D=02 

 

Attention aux petits os (lapin, poulet, etc…)

Le danger de ces os ne vient pas  d’une toxine mais de l’ingestion elle-même qui, peut provoquer une perforation de l’estomac.  Cuits ou crus, les petits os peuvent être mortels pour votre chien. Préférez lui offrir un gros os charnu pour chien qui lui sera bénéfique pour sa santé bucco-dentaire et sans danger pour lui.  

Conséquences et symptômes  : Avalé entier, un petit os risque de se bloquer dans sa gueule ou son œsophage et provoquer un étouffement. S’il parvient à les casser en les mâchant, les petits bouts d’os pointus pourraient perforer et léser ses parois intestinales lors de la digestion. 

  

Que faire si mon chien a avalé un de ces toxiques  ? 

 

Si votre chien a avalé l’un de ces aliments toxiques,  contactez une clinique ou un cabinet vétérinaire d’urgence. 

Afin que l’équipe soignante vous guide au mieux dans les éventuels gestes d’urgence à pratiquer, essayez, dans la mesure du possible de lui fournir les informations suivantes : 

  • La nature précise du toxique avalé
  • La quantité précise ou approximative du toxique ingéré par le chien
  • L’heure à laquelle l’ingestion s’est produite
  • Si le chien a avalé autre chose depuis l’ingestion du toxique
  • Si le chien a vomi ou a eu la diarrhée après l’ingestion

N’essayez jamais de faire vomir votre chien de votre propre initiative et ne lui donnez rien à manger  (et surtout pas de lait ni d’huile qu’on croit à tort bénéfiques en de telles situations). 

Si vous n’arrivez pas à joindre de centre vétérinaire, contactez un  centre antipoison vétérinaire  qui se chargera de vous donner la conduite à tenir en fonction du toxique ingéré.

Il en existe 4 en France : 

  • Le CNITV de Lyon : 04.78.87.10.40 – joignable 24h/24 toute l’année 
  • Le CAPAE de Nantes : 02. 40. 68.77.40 – joignable 24h/24 toute l’année 
  • Le CAPAT de Toulouse : 05.61.19.39.40 – joignable de 9h à 17h tous les jours ouvrables 
  • Le CNITV d’Alfort : 01.48.93.13. 00- joignable de 9h à 17h les jours ouvrables